Le verbe macédonien


1. Qu'est-ce que le verbe?

"Dans les […] langues européennes modernes, la classe grammaticale du verbe peut-être définie du strict point de vue de la morphologie [flexionnelle]. Le verbe est en effet seul à être affecté par un ensemble de catégories morphologiques, même si, isolément, certaines de ces catégories se retrouvent dans d'autres classes. Conjuguer un verbe, c'est énumérer l'ensemble des formes différentes qui manifestent ces catégories. Le paradigme fermé, mais relativement étendu, de ces formes reçoit le nom de "conjugaison". […] Dans beaucoup […] de langues, le verbe est la classe qui présente le nombre de formes le plus important, même si on repère dans la conjugaison des phénomènes d'homonymie, dont le nombre varie selon le type des verbes."

Michel ARRIVE et al., La Grammaire d'aujourd'hui, Paris, Flammarion, 1986, pp. 679-680.

"Le verbe est un mot qui désigne une action ou un état renvoyant tous deux au sujet de la phrase en accord avec lequel il varie en genre et en nombre. Suivant que l'action est faite ou subie par le sujet, on classe les formes verbales dans la voix active ou dans la voix passive."

Jordanka FOULON-HRISTOVA, Grammaire pratique du macédonien, Paris, Langues & Mondes / L'Asiathèque, 1995, p. 112.


2. Ce qu'il faut savoir sur le verbe macédonien avant de conjuguer :

2.1. Classification formelle des verbes macédoniens :

Le macédonien comprend trois groupes de verbes selon leur forme. Leur classification s'effectue à partir de la voyelle terminale de la troisième personne singulier du présent de l'indicatif. Ce critère de classification a été établi par Horace LUNT (Horace LUNT, Grammar of the Macedonian Literary Language, Skopje, MANU, 1952) :

Groupe 1 им-а
Groupe 2 од-и
сто-и
Groupe3 јад-е
пи-е, спи-е

2.2. Classification aspectuelle des verbes macédoniens :

La difficulté d'apprentissage du système verbal macédonien repose principalement sur la catégorie de l'aspect. L'approche actuelle de cette catégorie ne permet pas aux apprenants de bien comprendre son impact sur la conjugaison macédonienne pour une simple raison : habituellement, on ne fait pas de différence entre les observables lexicaux de l'aspect et ceux qui relèvent de la morphologie flexionnelle. Cependant, il convient, tout d'abord de définir l'aspect avant de s'en servir dans le cadre de la morphologie verbale du macédonien :

"L'aspect verbal exprime la manière dont sont présentés le développement ou la réalisation du procès. Décrire le procès en cours de réalisation sans en indiquer le terme correspond au non-accompli ou à l'aspect imperfectif, [tandis que] décrire les différentes phases de sa réalisation et le présenter comme déjà réalisé correspond à l'accompli ou à l'aspect perfectif."

Jordanka FOULON-HRISTOVA, Grammaire pratique du macédonien, Paris, Langues et Mondes/L'Asiathèque, 1952, p. 124.

Principal problème de l'aspect : Si l'on compare les verbes "даде" et "јаде", nous n'avons aucun moyen formel pour reconnaître la manière de déroulement des procès qu'ils désignent. Le verbe "даде" est un verbe perfectif tandis que le verbe "јаде" est un verbe imperfectif ou, dans certains parlers (comme celui d'Ohrid), un verbe biaspectuel.

Solution à ce problème : Nous proposons de considérer que les verbes appartiennent à trois types aspectuels et de considérer l'aspect comme une catégorie de premier ordre, ce qui nous permettra de décider à quel temps et à quel mode nous allons, ou nous n'allons pas, conjuguer un verbe donné.

Voici quelques exemples de verbes macédoniens de chaque type aspectuel :

Verbes imperfectifs има
чекори
спие
Verbes perfectifs прочита
поцрвени
најаде
Verbes biaspectuels
(perfectifs ET imperfectifs)
ажурира
верифицира
моторизира


Cette marque "formelle" que nous avons évoquée ci-dessus n'est, donc, pas décelable automatiquement. A cet effet, nous avons besoin de consulter soit un dictionnaire, soit une base de données comprenant des étiquettes aspectuelles pour chaque verbe répertorié. Deux solutions immédiates sont disponibles au grand public :

- Le dictionnaire électronique Makedonski.info dispose d'une quantité considérable de verbes dont chacun est enrichi avec des étiquettes aspectuelles, notamment "несв." (pour les verbes imperfectifs) et "св." (pour les verbes perfectifs) ou, éventuellement, les deux étiquettes l'une à côté de l'autre (pour les verbes biaspectuels). En saisissant le verbe que l'on veut conjuguer dans le champ approprié, son type aspectuel apparaît en marge de la forme lexicale, entre parenthèses.

- Dans le dictionnaire de Zoze MURGOSKI intitulé Речник на македонскиот јазик, les verbes imperfectifs portent l'étiquette "imp." tandis que les verbes pefectifs sont annotés avec l'étiquette "pf.". Lorsque nous avons un verbe portant l'étiquette "imp/pf", cela signifie qu'il appartient à la troisième catégorie et qu'il s'agit d'un verbe biaspectuel.

2.3. La "subdivision" des verbes macédoniens :

Dans sa Grammaire de la langue macédonienne littéraire („Граматика на македонскиот литературен јазик”) (page 405, paragraphes 316-320), Blaze KONESKI nous suggère une "subdivision des verbes" en sous-groupes ("razdeli") en fonction de la modification de la voyelle thématique de la forme lexicale qui s’effectue à la première personne de l’aoriste. Voici les sous-groupes proposés :

Les verbes qui se terminent en -А
Tous les verbes Aucune subdivision : la voyelle -а demeure inchangée

Les verbes qui se terminent en -И
Forme lexicale 1ère personne singulier de l'aoriste
Sous-groupe -И прат-и прат-и
Sous-groupe -Е изгор-и изгор-е
Sous-groupe -А издрж-и издрж-а

Les verbes qui se terminent en -E
Forme lexicale 1ère personne singulier de l'aoriste
Sous-groupe -А стан-е стан-а
Sous-groupe -Е запр-е запр-е
Sous-groupe -О реч-е рек-о
Sous-groupe "sans voyelle primaire" чу-е чу-


Puisque cette subdivision s’effectue à partir de la première personne de l’aoriste, et que ce temps ne concerne que les verbes perfectifs, elle apparaît comme pertinente uniquement pour ce type aspectuel, et non pas pour la totalité des verbes macédoniens, contrairement à ce que suggère, par exemple, Liljana MINOVA-GJURKOVA dans sa Grammaire de la langue macédonienne pour étrangers (p. 157).


3. Interaction entre "Mode", "Temps" et "Aspect" :

Nous avons dit que le temps, l'aspect et le mode en macédonien sont des catégories grammaticales "exclusives" l'une par rapport à l'autre. La raison pour laquelle nous avons placé l'aspect comme une "catégorie de premier ordre" est simple : l'aspect équivaut à ce que l'on appelle "type aspectuel" et cette caractéristique détermine si un verbe va ou ne va pas pouvoir se conjuguer dans un temps ou dans un mode donné. La manière la plus synthétique pour montrer cette exclusivité est d'établir des correspondances sous forme d'un tableau :

Indicatif
Verbes imperfectifs Verbes perfectifs
Présent oui non
Futur oui oui
Futur du passé oui oui
Futur rapporté oui oui
Aoriste non oui
Imparfait oui non
Plus-que-parfait non oui
Parfait avec "сум" oui oui
Parfait avec "има" oui oui

Impératif
Verbes imperfectifs Verbes perfectifs
Positif oui oui
Négatif oui Il faut utiliser
un équivalent imperfectif

Participe en -Л
Verbes imperfectifs Verbes perfectifs
oui oui
(certains verbes perfectifs
ont deux formes)

Gérondif
Verbes imperfectifs Verbes perfectifs
oui non

Potentiel
Verbes imperfectifs Verbes perfectifs
oui oui

Constructions périphrastiques avec "да" et avec "ако"
Verbes imperfectifs Verbes perfectifs
oui oui

N.B. Les verbes biaspectuels peuvent être conjugués à n'importe quel mode ou temps. Pour les autres particularités du verbe macédonien, consultez la rubrique "Exceptions" dans le menu à gauche.


Et maintenant que vous savez (presque) tout sur le verbe macédonien… Bonne conjugaison !


Jovan KOSTOV ©
INALCO, Paris, 2012